La mythologie grecque

 

 

Dans ce petit dico mythologique, j'ai rassemblé les grand noms de la mythologie grecque qui apparaissent tout au long de la série. Cliquez sur les noms afin de connaître les légendes s'y rapportant.

"On donne le nom de mythologie, aux récits merveilleux et légendes qui ont eut cours entre le IXème siècle avant J.C. jusqu'au IVème siècle après J.C."

Ariane

Éole
Nérée

Télémaque

Asclépios

Euros

Nestor

Thémis

Atlas

Eurydice

Notos
Thésée

Borée

Hadès

Orphée

Ulysse

Calypso

Hélios

Pénélope

Zéphyr

Cerbère

Hermès

Priam

Zeus

Circé

Hypsipyle (Lemnos)

Scylla
Charybde

Lestrygons

Sirènes

Cronos

Minos

Sisyphe

Cyclopes

Minotaure

Sphinx

Tous ces renseignements sont tirés :
    - Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine de Pierre GRIMAL, Presse universitaires de France
    - La mythologie grecque de Pierre GRIMAL, Collection Que sais-je / PUF


 

 

 Ariane 
Héros - Fille de Minos et de Pasiphaé

Lorsque Thésée vint en Crète, pour lutter contre le Minotaure, Ariane en tomba éperdument amoureuse.
Afin de retrouver son chemin dans le Labyrinthe (qui est en fait la prison du Minotaure), elle lui offrit une pelote de laine qui, en la déroulant, lui indiquait le chemin du retour. Thésée tua le monstre et pu sortir du labyrinthe.

Puis elle s'enfuit pour Athènes avec le héros athénien afin d'échapper à la colère de son père. Lors d'une escale dans l'île de Naxos, Thésée l'abandonna (on ne sait pas très bien si c'était par amour d'une autre femme ou sur ordres des Dieux car leurs destins divergeaient).
A son réveil, Dionysos sur son char attelé de panthères passait par là. Subjugué par la beauté d'Ariane, il l'emmena, l'épousa et lui offrit un diadème d'or œuvre d'
Héphaïstos (diadème qui devint à la mort d'Ariane la constellation de la Couronne boréale).Retour en haut

 

 

 Asclépios 
Héros - Fils d'Apollon et de Coronis

Sa naissance est déjà toute une histoire : Apollon aimait Coronis (fille du roi thessalien Phlégyas) et l'avait enfantée d'un fils. Tout en portant l'enfant, Coronis délaissa son divin mari pour un simple mortel, Ischys. Prévenu par une corneille (on ne se méfiera jamais assez des corneilles !! :), il la tua et au moment où le bûcher allait consumer le corps de son ex-femme, Apollon, pris de remords, lui arracha l'enfant des entrailles (la première césarienne, sans doute... !!).

Apollon confia Asclépios au sage et savant centaure Chiron. Ce dernier enseigna à Asclépios l'art de la médecine.
Très doué, l'élève avait même découvert le moyen de ressusciter les morts : Athéna lui avait confié le sang de la Gorgone (ses veines de gauche contenaient un violent poison alors que celles de droite contenaient le produit miraculeux).
Nombreux furent ceux qui bénéficièrent des résurrections et Zeus, irrité par ce toubib trop zélé, le foudroya ... ha, on ne plaisante pas avec Zeus ... Apollon vengea la mort de son fils en tuant les Cyclopes, forgerons de la foudre de Zeus.

Après sa mort, Asclépios fût transformé en constellation : le serpentaire (symbole du caducée des médecins). Son culte se fixa surtout à Epidaure (Péloponnèse), où se développa une véritable école de médecine, dont les pratiques étaient surtout magiques, mais qui préparait l'avènement d'une médecine plus scientifique. Cet art était pratiqué par les Asclépiades dont le plus célèbre reste HippocrateRetour en haut

 

 

 Atlas 
Géant - Fils de Japet et de Clyméné, l'océanide
Frère de Prométhée

Son nom signifie "celui qui porte", il appartient à la première génération de Dieux (avant les Olympiens). Avec ses frères les Géants, il combattit Zeus et ses collègues.
Vaincu, il reçut comme châtiment de soutenir la voûte céleste sur ses épaules. Il demeure dans l'extrême Occident, au pays des Hespérides

Un jour, Persée lui demanda l'hospitalité mais se rappelant de la prédiction de Thémis (qui lui avait dit qu'un des fils de Zeus viendrait voler les pommes du jardin des Hespérides) il refusa de donner l'hospitalité au héros.
Ce dernier furieux, le présenta
la tête de la Méduse qu'il venait d'abattre et le pétrifia (une chaîne de montagnes porte d'ailleurs son nom : dans l'Atlas marocain).

On le retrouve encore dans le 11ème travail d'Héraclès : cueillir 3 pommes d'or dans le Jardin des Hespérides.
Et comme seul Atlas pouvait les récolter, Héraclès lui proposa donc de le soulager quelques temps afin que le géant accomplisse sa pénultième épreuve.
Atlas lui demanda déjà de tuer le serpent Ladon qui gardait le jardin, ce qu'il fit. Puis Héraclès pris la place du géant, soulevant le monde sur ses épaules.
De retour des Hespérides, Atlas déclara qu'il irait lui même porter les pommes d'or à destination et qu'Héraclès continuerait à soutenir la voûte céleste. Le héros fit mine d'accepter ... demandant juste à Atlas de porter le globe un court instant pour qu'Héraclès puisse soulager son épaule à l'aide d'un coussin. Sans méfiance, Atlas accepta et tandis qu'il soutenait la voûte, Héraclès se déroba et s'enfuit avec les fruits que le géant avait laissé à terre ... pas bien malin le gars Atlas !!
Retour en haut

 

 

 Borée 
Dieu - Fils d'Astreos et d'Eos (les Astres et l'Aurore)
Frère de Euros, Notos et Zéphyr

Dieu du vent du Nord, son lieu de naissance fut, disait-on, la Thrace. On opposait souvent la douceur de Zéphyr, le vent de l'ouest, à la violence de Borée, le vent du nord, froid et terrible, chargé de glaçons, père des héros Zéthès et Calais, qui aidèrent Jason.

Dans la mythologie, ce dernier courtisa Orithye, la fille du roi d'Athènes, Erechthée. Celle-ci résista à ses avances; mais, alors qu'elle dansait dans les prairies au bord de l'Illissos, le dieu l'enveloppa dans un nuage et l'emmena à Thrace dans une caverne du Mont Haemos. Elle lui donna deux fils ailés, Calàis et Zétés, et deux filles, Chioné [la neige] et Aurai [les brises]. Par la suite, les Athéniens firent de Borée l'un de leurs patrons ; lors des guerres Persiques, ils lui offrirent un sacrifice.

On le représente souvent sous les traits d'un vieillard, morose, ailé et les cheveux couverts de neige.Retour en haut

 

 

 Calypso 
Nymphe - Fille d'Atlas et Pléioné, pour certains ou de Hélios et Perséis, pour d'autres ...

Calypso "celle qu'on cache", qui habitait l'île de Ceuta (en face du de Gibraltar). Sa demeure était une grotte profonde, à plusieurs salles ouvrant sur des jardins naturels; un bois sacré avec de grands cyprès et peupliers ainsi que de petites sources qui coulaient à travers le gazon. Elle passait son temps à filer et tisser.

L'Odyssée raconte qu'un jour, elle accueillit Ulysse qui veniat de faire naufrage. Amoureuse du heureux, elle l'aima et le garda pendant 7 ans lui offrant l'immortalité s'il restait avec elle.
En vain, Ulysse gardait dans son cœur le désir de retourner à Ithaque et de revoir sa douce Pénélope, si bien qu'il passait ses journées à contempler le rivages les yeux plein de larmes ... sniff, c'est beau !

Ému, Zeus envoya son messager Hermès sur l'île de Calypso et lui demanda de libérer Ulysse. La nymphe laissa partir à regrets celui qu'elle aimait. Elle lui donna du bois pour construire son radeau, des provisions et lui indiqua également quels astres suivre pour retourner en Ithaque.Retour en haut

 

 

 Cerbère 
Monstre - Fils de Typhon et d'Echidna
Frère de l'Hydre de Lerne, du Lion de Némée et d'Orthos

Chien gardien de la porte des Enfers, royaume d'Hadès, il interdit l'entrée aux vivants mais surtout il empêche d'en sortir.
Son portrait le plus classique : 3 têtes, une queue telle celle d'un scorpion, sur le dos, une multitude de têtes de serpents, sa bave se transformait en poison violent (l'aconit) et quiconque le regardait dans les yeux finissait pétrifié ... pas besoin de panneau "attention chien méchant" !!

Cerbère connut 2 défaites :
    - lors du 12ème travail d'Héraclès : ramener Cerbère sur terre mais sans utiliser d'armes. Héraclès lutta contre le monstre par la seule force de ses bras et l'étouffa à moitié afin de le ramener sur Terre.
    - Orphée qui voulait retrouver sa femme, Eurydice, descendit aux Enfers et grâce à ses talents de joueur ou cithare, il charma le gardien des enfers.

Les rites funéraires grecques voulaient que l'on dépose avec le mort une obole pour Charon et un gâteau de miel pour apaiser Cerbère et faciliter le passage de l'âme du mort au royaume d'Hadès.Retour en haut

 

 

 Charybde 
Monstre - Fille de Poséidon et de Gaïa

La créature vivait non loin du rocher, surplombé d'un figuier, qui borde le détroit séparant l'Italie de la Sicile (près de Messine).
Trois fois par jour, elle engloutissait et rejetait une grande quantité d'eau (bateaux et marins y compris).

Sur le rivage opposé elle partageait ses ravage avec Scylla, les marins n'avaient que peu de choix : mourir dévoré par Scylla ou subir la force destructrice de Charybde !!

Ulysse franchit une première fois le détroit en préférant sa voisine Scylla, tant Charybde était synonyme de mort certaine.
Mais lors de son second passage dans le détroit de Messine, Zeus foudroya ses compagnons qui avaient volé les bœufs d'Hélios. Le bateau fût englouti par Charybde, Ulysse ne devant son salut qu'en s'agrippant au figuier situé à l'entrée de la grotte.
Quelques heures plus tard, alors que Charybde recrachait les débris de son bateau, il s'y agrippa au mât et pu repartir.Retour en haut

 

 

 Circé 
Magicienne - Fille d'Hélios et de Perséis
Sœur d'Aeétes (roi de Colchide où se trouvait la Toison d'Or) et de Pasiphaé.

Cette puissante magicienne habite l'île d'Aea (aujourd'hui Monté Circeo - Italie) et excellait dans l'art des philtres, potions et autres breuvages qui transformaient les hommes en animaux. D'une beauté très rare elle vivait dans un palais, entourée de lions et de loups, qui n'étaient autres que les marins imprudents ayant testé ses filtres :-)


Elle fut connu surtout pour avoir côtoyé Ulysse durant son long périple : après avoir échappé aux Lestrygons, Ulysse et ses compagnons débarquent sur cette île. La moitié de l'équipage part en reconnaissance et découvre le merveilleux palais de Circé, qui les invite à son banquet. Les compagnons d'Ulysse sont alors métamorphosé en porcs ... Prévenu par Euryloque qui était resté en arrière, Ulysse décide d'aller trouver la magicienne pour faire libérer ses compagnons. Sur le chemin, il rencontre Hermès qui lui donne le secret pour échapper aux enchantements : le moly, herbe blanche magique à mélanger au repas qui lui sera offert.

Circé accueille alors le héros et lui offre un breuvage. Ulysse le boit, non sans y avoir mélangé au préalable, le remède d'Hermès. Étant devenu insensible à sa magie, il menace de la tuer. Mais Circé lui jure de ne pas lui faire de mal et de rendre leur forme originelle à ses compagnons.
Ulysse passe près d'un an avec elle, en lui donnant plusieurs fils : Télégonos, Latinos, Romos ...
Avant le départ d'Ulysse, Circé lui donna les instructions nécessaires pour revenir indemne chez lui (consulter les âmes des morts au royaume d'Hadès ...).

L'histoire de Circé et d'Ulysse inspira nombres de poètes ... voire Brigitte Bardot (avant qu'elle ne tourne mal !)

On retrouve encore Circé, dans la légende de Jason et des Argonautes, où elle purifia le héros et sa fiancée Médée pour le meurtre d'Apsyrtos.
On lui attribue également la transformation de Scylla en monstre marin alors que les 2 femmes étaient amoureuses du même homme, Glaucos le dieu de la mer.Retour en haut

 

 

 Cronos 
Dieu - Fils d'Ouranos [le Ciel] et de Gaïa [la Terre]

Sa mère s'était plainte auprès de lui du sort qu'Ouranos avait fait subir aux divers frère de Cronos : les Géant-aux-cents-bras et les Cyclopes. Elle donna à son fils une faucille avec laquelle il attaqua son père en lui tranchant ... les coucougnettes !! Le sang ainsi répandu donna naissance à d'autres frères et sœurs de Cronos : les Nymphes, les Géants et les Erinyes.
Cronos prit la place de son père, il se maria avec sa sœur Rhéa ... mais se montra rapidement aussi cruel que lui.

Il enferma ses frères les Géants et les Cyclopes dans les entrailles de la Terre. Et ayant été averti que l'un des enfants le détrônerai de la même façon qu'il avait détrôné Ouranos, son père, il les avala un par un au fur et à mesure qu'ils naissaient : Demeter, Hadès, Héra, Poséidon furent engloutis !! Seul le petit Zeus, qui avait été substitué avec une pierre enveloppée dans un lange par Rhéa, échappa au petit déjeuner "spécial" de son père !

Zeus élevé en secret par sa grand mère Gaïa et les Nymphes lors que les Curétés fabriquaient des boucliers et des lances pour couvrir les cris du bébé.
Plus tard, Zeus demanda à sa femme, l'océanide Métis, un vomitif afin de libérer ses frères et sœurs.
Avant de rendre la liberté à ses enfants, Cronos commença par rendre la pierre qui avait remplacé Zeus. Cette dernière arriva à Delphes pour signaler le centre du monde.

Une fois les dieux libérés, une terrible guerre s'en suit aboutissant à la victoire de Zeus aidé des Cyclopes et des Géants. Cronos fut jeter dans le désert du Tartare, avec certains Titans..Retour en haut

 

 

 Cyclopes 
Monstres - Fils d'Ouranos et Gaïa

Célèbres créatures mythologiques signifiant "œil rond", on en connaît 2 types principaux :

   Les Cyclopes de l'Odyssée

Ils sont présentés comme des bergers géants n'ayant qu'un seul œil et vivant dans les grottes de Sicile. Sauvages et inhospitaliers, le plus connu d'entre eux est Polyphème, fils de Poséidon et Thoosa.

Il dévora 6 compagnons d'Ulysse en lui promettant qu'il serait le dernier ! Le héros décida alors de l'enivrer et lui creva son unique œil avec un pieu chauffé à blanc. Furieux ce dernier parti à la recherche d'Ulysse qui pour s'échappé s'était caché sur des peaux de moutons pour se fondre dans le troupeau du géant

   Les Cyclopes ouraniens

Les Cyclopes ouraniens appartiennent à la 1ère génération divine (celle des Géants). Ils n'ont qu'un œil au milieu du front et sont doués d'une force extraordinaire ainsi qu'une grande habilité manuelle.
On en connaît trois : Brontès [Tonnerre], Stéropès [Éclair] et Argès [Foudre].

Enchaînés par Ouranos, ils sont délivrés par Cronos qui les enchaîne à nouveau dans le Tartare, jusqu'à ce que Zeus les délivre définitivement, afin de renverser son père. En remerciements, les Cyclopes offrirent :
    
* à Zeus : la foudre destructrice,
    
* à Hadès : le casque qui rend invisible,
    
* à Poséidon : le trident qui soulève les mers.
Ainsi armés, les dieux Olympiens défièrent les Titans et les précipitèrent dans le Tartare.

Fabricants des arcs et des flèches d'Artémis et d'Apollon, sous la direction d'Héphaïstos. Ils habitent en Sicile où leurs soufflets et le fracas de leurs enclumes font gronder les volcans siciliens. Le feu de leur forge rougeoie le soir au sommet de l'Etna.

Ils seront tués par Apollon, après que Zeus ai tué son fils Asclépios à l'aide de ... la foudre qu'ils lui avaient donné.Retour en haut

 

 

 Eole 
Demi Dieu - Fils de Poséidon et d'Arné

Eole était un humain à qui Zeus, amoureux de lui, avait confié le contrôle des vents. Ces derniers, enfermés dans une grotte, pouvaient être libéré par sa volonté. Il vivait paisiblement sur l'île flottante d'Eolia (îles éoliennes au nord de la Sicile) en compagnie de sa femme Cyanée et leurs 6 filles et 6 garçons (dont les 4 vents principaux : Borée, Euros, Notos et Zéphyr).
Avant d'avoir reçu le contrôle des vents, Eole, marin chevronné, aurait inventé les voiles et appris à prédire le temps.

Dans l'Odyssée, Ulysse aborda dans l'île d'Eolia avec ses 12 bateaux, Éole le reçut avec amitié et le garda près d'un mois. A son départ, il lui remit une outre où étaient enfermés tous les vents à l'exception d'un seul : celui qui les ramènerait directement à Ithaque.
Mais pendant le sommeil d'Ulysse, ses compagnons ouvrirent l'outre, pensant qu'elle contenait du vin, et les vents s'échappèrent déchaînant une tempête qui les renvoya sur la côte d'Eolia, détruisant les 11 autres navires du même coup. Éole croyant que le héros était victime de la colère divine, lui refusa l'hospitalité et le chassa.Retour en haut

 

 

 Euros 
Dieu - Fils d'Astreos et d'Eos (les Astres et l'Aurore)
Frère de Borée
, Notos et Zéphyr

Dieu des vents de l'Est, il habitait les îles Eolides (aujourd'hui îles Lipari)Retour en haut

 

 

 Eurydice 
Nymphe -
Fiancée d'Orphée

Tombée follement amoureuse d'Orphée, elle se maria avec le beau musicien. Mais le soir même des noces, alors qu'elle se promenait avec les Naïades, ses demoiselles d'honneur, dans la prairie de Thrace, elle fut accosté par le berger Aristée qui commença à faire des avances à la jolie nymphe. Apeurée elle s'enfuit et fut piqué par une vipère.

A sa mort, Orphée la pleura et, dans son désespoir, n'hésita pas à descendre aux Enfers pour la rechercher.
Il sut émouvoir les divinités infernales par ses chants
et obtint la permission de la ramener au jour, mais à condition de ne pas chercher à la regarder avant d'être revenu dans la lumière du soleil. Eurydice le suivait et juste avant de sortir des ténèbres, Orphée, ne résistant plus au désir de la revoir, se retourna. Aussitôt, une force irrésistible entraîna définitivement Eurydice vers les Enfers et disparut pour toujours ...Retour en haut

 

 

 Hadès 
Dieu - Fils de Cronos et de Rhéa

Dieu des morts et souverain des Enfers.

A sa naissance, Hadès, dont le nom signifie "l'invisible", avait été avalé comme ses frères (Zeus et Poséidon) et sœurs, par leur père Cronos. Libéré suite à la ruse de Zeus, il s'engagea dans la luttes contre les Titans.
Suite à leur victoire, il reçut le casque qui rend invisible de la part des Cyclopes, (casque qui fût ensuite porté par Athéna et Persée, ou pareil à celui de Siegfried que l'on retrouve dans la mythologie scandinave) et hérita de l'un des 3 mondes : celui des Enfers où sont enfermés les morts

Maître impitoyable qui ne permet à aucun de ses sujets de revenir parmi les vivants et ne permettait que très rarement que les vivants pénètrent dans son royaume. Pour y entrer il fallait tout d'abord payer une obole au passeur Charon pour passer de l'autre côté du Styx, passer devant Cerbère et enfin passer devant les 3 juges des enfers : Minos, Rhadamanthe et Eaque.
Sous le royaume d'Hadès, se trouvait le désert du Tartare qui était l'endroit où l'on enfermait les âmes les plus sombres (le Alcatraz des enfers !) comme Tantale, Sisyphe, les Danaïdes et les Titans.

Auprès de lui règne sa femme, Perséphone (fille de Zeus et Déméter). Hadès était amoureux d'elle et l'enleva contre l'avis de son père Zeus. Plus tard, le maître de l'Olympe ordonna que l'on rende Perséphone à sa mère mais Hadès avait pris les devants en donnant à sa captive une graine de grenade : or quiconque prenait de la nourriture au royaume des Morts ne pouvait plus remonter chez les vivants. Perséphone fut donc obliger de passer 1/3 de chaque année avec Hadès.

Rares sont les mortels qui ont eut le droit de pénétrer dans le royaume d'Hadès :
     * Héraclès, pour effectuer son 11ème travail,
     * Orphée pour y retrouver Eurydice
     * Ulysse
pour y consulter l'âme du devin Tirésias
    
* et Thésée pour y capturer Perséphone (voir le Fauteuil de l'Oubli)

Hadès n'est pas seulement synonyme de mort. Invoqué par les agriculteurs il apporte fertilité et abondance des moissons : il détient la fameuse corne d'abondance.Retour en haut

 

 

 Hélios 
Dieu - Fils d'Hypérion et Théia
Frère d'Eos [l'Aurore] et Séléné [la Lune]

Dieu qui personnifie le Soleil. Il entend tout et voit tout, donc les humain le prenait souvent comme garant des serments.
Représenté comme un super beau mec avec la tête environnée de rayons solaires, il parcourt le ciel sur un chariot de feu tiré par des chevaux doués d'une grande rapidité.

Chaque matin, précédé par le char de l'Aurore, il s'élance depuis le pays des indiens (ou l'île de Rhodes) sur une route étroite qui parcourt le milieu du ciel. Tout le jour, il chemine et le soir rejoint l'Océan, où se baignent ses chevaux fatigués. Pendant la nuit, il repart sous terre ou par les Océans, via une grande coupe d'or.
Il a pour femme Perséis qui lui donna plusieurs enfants dont les plus connus sont : Circé, la magicienne et Pasiphaé, qui sera femme de Minos.

Quelques héros croisent la route d'Hélios :
    
- Lorsque les compagnons d'Ulysse mangèrent ses bœufs, il demanda vengeance via les services de Zeus, menaçant des rester sous Terre et de plonger le monde dans l'obscurité. Le maître de l'Olympe déclencha une terrible tempête qui extermina tous les compagnons d'Ulysse, ce dernier échouant sur l'île de Calypso
    
- Héraclès lui empruntera sa coupe d'or pour réaliser son 10ème travail.

Hélios est assez secondaire dans la mythologie étant donné les grands progrès qu'avaient  fait nos ancêtres grecs en astronomie et que par conséquent, son rôle était assez primaire : il se contentait d'être un serviteur des Dieux au rayon des luminaires. Retour en haut

 

 Hermès 
Dieu - fils de Zeus et de Maïa

Dieu qui guide les ombres vers le royaume d'Hadès, il est le messager des dieux, protège les voyageurs et amène l'a chance. C'est aussi le patron des marchands et des voleurs

A peine était il né, qu'il se libéra de son lange, zigouilla une tortue pour en récupérer la carapace. Puis il se rendit en Macédoine et subtilisa 50 vaches du troupeau de son frère Apollon (berger à l'époque). Avec les boyaux de certaines et la carapace, il confectionna la première lyre.
Puis il traversa toute la Grèce et cacha son butin dans une caverne, non sans avoir honoré les 12 Dieux en faisant un sacrifice. Et le soir il retourna dans sa grotte du mont Cyllène, comme si de rien n'était
.
Apollon s'aperçut du vol et grâce à son art divinatoire (en observant le vol des oiseaux), et commença à douter d'Hermès. Mais sans preuve, il décida de la faire comparaître devant le tribunal de Zeus.
Hermès tenta d'inventer une histoire ingénieuse mais fut démasqué par Zeus. Il dut rendre son butin et saisit sa lyre pour en jouer un air tellement merveilleux qu'Apollon voulu la posséder. Hermès proposa un marche : en échange de sa lyre, Apollon devait lui pardonner l'affaire du vol des vaches et passer l'éponge ... ce qu'il fit.

Il eut beaucoup de compagnes, mortelles ou déesses : la plus connu est Aphrodite, qui refusa sa compagnie. Zeus, pris pitié du messager et envoya un aigle voler l'une des sandales d'or de la déesse alors qu'elle se baignait. Hermès offrit alors de lui rendre en échange de son amour ... et elle accepta.

Hermès intervient souvent comme personnage secondaire, messagers de Dieux, protecteur des Héros. Il intervient notamment pour sauver Ulysse par 2 fois :
    
- en ordonnant à Calypso de libérer le héros et de l'aider à construire un radeau pour le transporter jusqu'en Ithaque
    
- et une autre fois, chez Circé, en fournissant à Ulysse le moly, l'herbe contrant les enchantements de la magicienne.Retour en haut

 

 Hypsipyle 
Fille de Thoas et Myrina
Petite fille de Dionysos et d'Ariane, par son père et descendante d'Éole par sa mère

Thoas régnait sur l'île de Lemnos, au temps où les Lemniennes décidèrent de tuer tous les hommes. Négligeant en effet le culte d'Aphrodite, les Lemniennes en avaient été punies par la déesse, en leur affligeant une odeur épouvantable. Leurs maris les délaissaient et recherchaient des captives ou des étrangères. Pour se venger, les femmes de l'île les massacrèrent tous. Seule Hypsipyle ne pu se résigner à tuer son père et le dissimula la nuit du massacre en l'habillant des ornement de la statue de Dionysos et le mena au petit matin, sur la plage pour, soi-disant, purifier la statue des meurtres de la veille. Thoas fût ainsi sauvé.

Étant fille de l'ancien roi, elle fût choisie comme reine par les Lemniennes. Lorsque les Argonautes abordèrent Lemnos, ils furent accueillit les armes aux poings, mais s'apaisèrent lorsque les héros s'engagèrent à s'unir avec elles. Hypsipyle devint ainsi la maîtresse de Jason. Les Argonautes intervinrent auprès d'Aphrodite qui leva la malédiction.

Plus tard, après le départ des Argonautes, les Lemniennes apprirent que leur reine avait épargné son père et voulurent la tuer. Hypsipyle put s'enfuir, fut capturée par des pirates et vendue comme esclave. Elle était la servante d'Eurydice et Lycurgue.Retour en haut

 

 Lestrygons 
Peuple de Géants

On ne fait état de ce peuple de Géants que dans l'Odyssée d'Ulysse : six jours après avoir été repoussé par les vents contraires échappés de l'outre d'Eole, Ulysse aborda le pays des Lestrygons, pays remarquable par ses nuits courtes et l'abri sûr qu'offrait son port.

La flotte du héros y jeta l'ancre et Ulysse dépêcha deux de ses compagnons reconnaître le pays. Bientôt les 2 marins rencontrèrent une jeune fille qui puisait de l'eau. Elle les conduisit chez elle et appela son père, le roi Antipathès, qui s'empressa de dévorer un des deux marins. Le survivant s'enfuit à travers la ville pour prévenir ses camarades

Antipathès ameuta ses compagnons Géants anthropophages qui s'élancèrent vers le port. Ils se mirent à lancer d'énormes rochers sur les bateaux de la flotte d'Ulysse et les détruisirent tous, sauf celui du héros, qui réussit à s'enfuir !Retour en haut

 

 

 Minos 
Fils de Zeus et Europe

Roi de Crète, il fût quelque peu controversé par ses frères, au début de son règne. Aussi pour assurer sa puissance, il prétendait que tout ce qu'il demanderait au ciel, lui serait accordé. En offrant un sacrifice à Poséidon, il demanda au dieu de faire sortir un taureau de la mer, promettant en retour de lui sacrifier l'animal.
Aussitôt un magnifique taureau blanc émergea de l'océan et nagea jusqu'à la rive ce qui valut à Minos d'être reconnu par les crétois comme leur souverain.
Mais le roi trouvait le taureau fort beau si bien qu'il décida de le garder parmi ses troupeaux personnel et en sacrifia un autre.
Mais Poséidon ne fût pas dupe : il lança un sort à Pasiphaé, la femme du roi crétois, qui tomba amoureuse du-dit taureau et mis au monde le Minotaure, un être au corps d'homme et à la tête de taureau, qui fut enfermé dans la labyrinthe de Dédale.
Plus tard, Pasiphaé lassée des aventures amoureuses de son mari, lui fit absorber une potion (étant descendante de Circé) : toute femme qui couchait avec lui mourrait d'un poison violent. Minos fût délivré de la malédiction par Procis.

Une autre légende apparu sur le fameux blanc : Poséidon en se vengeant rendit le taureau furieux, si bien qu'Héraclès dut le tuer plus tard (lors de son 7ème travail).

Minos exerça son pouvoir sur toute la mer Egée et tint en échec presque toute la Grèce. Il réussit à vaincre le puissant Nisos de Mégare (grâce à la traîtrise de sa fille Scylla).
Minos en voulait aussi à Athènes car son fils Androgée y avait trouvé la mort, soi-disant tuer par le roi de la cité, Egée. Il ne put prendre la cité mais grâce à ses prières, il y fit tomber la peste. Egée du se soumettre alors à son rival et aux paroles de l'Oracle de Delphes qui déclara que tous les ans, Athènes devrait offrir en sacrifice au Minotaure 7 garçons et 7 filles.

Plus tard, Thésée qui faisait partie des prisonniers tua le Minotaure avec l'aide d'Ariane et de Dédale (qui avait eut l'idée de la pelote de fil). Les 2 amoureux s'enfuirent et Minos punit Dédale en l'enfermant dans son propre labyrinthe avec son fils Icare. Ces derniers purent s'envoler (en fabriquant des ailes avec des plumes et de la cire) mais Icare s'approchant trop près du soleil, fit fondre et sa cire et tomba dans l'océan.
Minos continua à poursuivre Dédale ... et le retrouva en Sicile. Ce dernier le tua en l'ébouillantant alors qu'il prenait un bain
.

Après sa mort il devint juge des enfers avec son frère Ramadanthe. La raison de ce privilège : en montant sur le mont Ida, Minos recevait tous les 9 ans, de la main de son père Zeus, les lois à appliquer en Crète.Retour en haut

 

 

 Minotaure 
Monstre - Fils de Pasiphaé et d'un taureau
Nom signifiant "taureau de Minos"

Célèbre monstre à corps d'homme et tête de taureau, né des amours contre nature de Pasiphaé, femme de Minos, et d'un taureau envoyé par Poséidon. Il aurait eu pour vrai nom Astérios

En effet, alors que Minos avait refusé d'offrir en sacrifice le magnifique taureau que Poséidon avait fait sortir des océans, pour se venger il lança une malédiction sur Pasiphaé, l'épouse du roi (fille d'Hélios et de Perséis), qui tomba amoureuse du fameux taureau.
Dédale conçu alors une vache creuse en bois qui permit à Pasiphaé d'assouvir son fantasme ... beurk !!
Quelques temps après, elle donna naissance au Minotaure : créature à corps humain et à tête de taureau.
Honteux et afin de cacher ce scandale Minos demanda à Dédale, artiste athénien en exil, de créer un labyrinthe à Cnossos afin d'y enfermer ce monstre. Le labyrinthe était composé d'un tel enchevêtrement de couloirs et de salles, qu'il était impossible à tout autre personne que Dédale lui-même de retrouver son chemin.

En guerre avec d'Athènes, Minos avait imposé à la cité un sacrifice : tous les ans, 7 garçons et 7 filles devaient être offert en sacrifice : soit ils mourraient de faim perdu dans l'immensité du labyrinthe, soit ils étaient dévorés par le Minotaure.

Le Minotaure fut tué par Thésée qui s'offrit volontairement en sacrifice. Grâce à l'aide d'Ariane et sa pelote de fil, il parvint non seulement à tuer l'animal mais à trouver son chemin pour revenir au jour.Retour en haut

 

 

 

 Nérée 
Fils de Pontos [le flot Marin] et de Gaïa [la Terre]

Nérée fait partie de la première génération de Dieux (donc avant Poséidon). Le "vieil homme de la mer" compte parmi les dieux des forces élémentaires du Monde, et plus spécifiquement ceux du monde marin
Comme la plupart des divinités marines, Nérée possède le pouvoir de se métamorphoser en toute sortes d'animaux et d'êtres divers.

Ce pouvoir lui servit notamment lorsqu'il essaya d'échapper aux questions posées par Héraclès, qui lui demandait le moyen de parvenir au pays des Hespérides.

Nérée s'unit à Doris pour enfanter :
    
- les Néréides dont Thétis, la mère d'Achille,
    
- Galatée qui fut aimée du cyclope Polyphème,
    
- Amphitrite

Généralement, Nérée est considéré comme un dieu bienfaisant et bienveillant pour les marin. On le représente avec une barbe blanche, chevauchant un triton et armé d'un trident.Retour en haut

 

 

 Nestor 
Dieu - Fils d'Astreos et d'Eos (les Astres et l'Aurore)
Frère de Borée, Euros et Zéphyr

L'un des douze fils de Nélée et de Chloris, Nestor vit périr ses onze frères de la main d'Héraclès, mais fut épargné. Roi de Pylos, guerrier sage et juste, il participa en particulier à trois hauts faits, qui, dans la mythologie grecque, occupent une place importante. Il défit, aux côtés des Pyliens, les Epiens. Il prit part au combat des Lapithes contre les Centaures et à la chasse du sanglier de Calydon, en compagnie des Argonautes. Apollon, lui ayant accordé de vivre trois générations humaines, il put s'embarquer à la tête de quatre-vingt-dix vaisseaux pour le siège de Troie. Son souci constant d'apaiser les discordes entre les héros grecs tels Achille et Agamemnon est attesté par les nombreux portraits élogieux qu'en trace Homère dans l'Iliade et l'Odyssée. Après la chute de Troie, il fut l'un des rares guerriers grecs à revenir sans encombre dans sa patrie, où il demeura jusqu'à sa mort, faisant régner la justice dans son pays.Retour en haut

 

 

 Notos 
Dieu - Fils d'Astreos et d'Eos (les Astres et l'Aurore)
Frère de Borée, Euros et Zéphyr

C'est le Dieu du vent du sud, qui apporte la pluie sur ses ailes toujours mouillées.Retour en haut

.

 

 Orphée 
Héros - Fils d'Oeagre (roi de Thrace) et de Calliope (Muse)

Grand poète légendaire, il fut comblé à la naissance de multiples dons par Apollon : poésie, musique.
Il reçut en cadeau la lyre à 7 cordes, à laquelle il rajouta 2 cordes en hommage aux neuf muses, les sœurs de sa mère.

Les Argonautes auront recours à ses talents bien des fois : Orphée calmera les océans déchaînes, surpassera le chant des sirènes et endormira le dragon de Colchide.

De retour à Thrace, il épousera la nymphe Eurydice qui mourut peu de temps après, mordue par un serpent.
Orphée voulu aller chercher sa fiancée au royaume d'Hadès, il remonta le Styx et arriva auprès de Charon, le passeur des morts, qui ne pouvait pas laisser un vivant franchir le fleuve des enfers. Il s'assied et se mit à jouer de sa lyre une musique qui parlait de son amour perdu. Le chant était tellement beau qu'il réussit à émouvoir Charon qui le fit traverser.

Devant la porte des enfers, Orphée fut attaqué par Cerbère le chien à 3 têtes gardien des enfers. Une fois encore sa cithare pu adoucir le molosse. Arrivant devant Hadès, celui-ci lui rendit Eurydice :"Elle marchera derrière toi jusqu'à la sortie des Enfers, mais ne te retourne pas ou tu la perdra à jamais". Au fur et à mesure qu'il avançait, le silence pesant l'angoissait, sa fiancée le suivait-elle ? N'y tenant plus, il se retourna ... mais ce fût pour voir Eurydice disparaître pour l'éternité.

Revenu à Thrace, il demeura fidèle à son épouse disparue et refusa de les amours des autres femmes. Dépitées, ces dernières le tuèrent.
Zeus en souvenir du grand poète et musicien qu'il était et sur la demande d'Apollon et des Muses, plaça sa lyre parmi les constellations.
Retour en haut

 

 

 Pénélope 
Fille de Périboéa (nymphe) et d'Icarios (frère de Tyndare, roi de Sparte)

Pénélope fut donnée en mariage à Ulysse, vainqueur d'une course organisée entre les divers soupirants de la belle jeune fille.
Un jour, l'ancien roi de Sparte, Ménélas parcourant les différentes cités de Grèce pour rappeler aux anciens prétendants d'Hélène (femme de Ménélas), le serment qui les obligeaient à le venger, vint voir Ulysse. Ce
dernier hésita, par amour, à se séparer de sa femme qui venait de mettre au monde leur fils Télémaque.

Pourtant le héros partit laissant sa tendre femme seule dans sa demeure. Bientôt elle fut l'objet de demandes de plus en plus pressantes de la part des jeunes prétendants du royaume. Et comme elle refusait, ils s'installèrent dans le palais essayant de la pousser à bout et de la ruiner sous ses yeux. Elle usa alors d'une ruse : elle leur dit qu'elle choisirait l'un des prétendants lorsque qu'elle aurait fini de tisser le linceul de Laerte. Alors qu'elle passait sa journée à tisser, le soir elle défaisait sa réalisation. Elle réussit à tromper les prétendants pendant trois années puis fut dénoncée par l'un de ses servantes

Durant de longues années, elle resta entièrement fidèle à Ulysse, ignorant les 129 prétendants. Excédée, elle décida d'organiser un concours pour choisir son nouvel époux : bander l'arc d'Ulysse et tirer une flèche entre 12 haches entrecroisées. Mais seul Ulysse pouvait utiliser cet arc. Le jour du concours arriva et, comme prévu, tous les prétendants échouèrent. Seul un mystérieux mendiant réussit : ce n'était autre qu'Ulysse, déguisé avec l'aide d'Athéna, revenu après 10 longues années d'un fantastique voyage !

Furieux, il massacra tous les prétendants et les serviteurs qui l'avaient trahi. Le soir, le couple réunifié se racontèrent leurs fabuleuses aventures, si bien qu'Athéna prit soin d'allonger la durée de la nuit pour qu'ils puissent en conter la totalité.

La légende veut qu'Ulysse ait été tué par Télégonos (son propre fils d'avec Circé). Pénélope épousa Télégonos et termina sa vie auprès de lui, sans jamais savoir qu'il avait été le fils de son ancien et tendre époux.

Pénélope restera à jamais le symbole de la fidélité, restant une des rares femmes des héros ayant participé à la prise de Troie à ne pas avoir succombé aux démons de l'absence.Retour en haut

 

 

 Priam 
Héros - Fils de Laomédon et Strymo
Dernier roi de Troie

Dans la mythologie Grecque, Priam est le dernier roi de Troie et connut bien des héros

Il croisat Héraclès alors qu'il n'était encore qu'un adolescent. Le héros grec était venu réclamé sa récompense (deux immortels chevaux blanc si légers qu'ils galopaient à la surface de l'eau) auprès du roi Laomédon, après avoir sauvé sa fille Hésioné du monstre marin de Poséidon du devait détruire Troie.
Laomédon essaya de tromper Héraclès qui entra alors dans une fureur terrible. Il pilla la cité et tua le roi malhonnête ainsi que la quasi totalité de ses fils. Sa vengeance assouvie, il permit à Hésioné de racheter un prisonnier de son choix : elle désigna le dernier fils survivant Podarcès qui fût renommé Priam (signifiant "celui qui a été vendu").

Priam hérita du trône de son père et reigna sur la cité où il lui apporta prospérité. Il se marria avec Hécube mais eu de nombreuses relations si bien qu'il eut cinquante fils et cinquante filles dont les plus célèbre étaient : Pâris (l'aîné), Hector et Cassandre.

On retrouve Priam pendant la fameuse guerre de Troie, narrée dans l'Iliade. Son fils Pâris avait enlevé la belle Hélène à son mari Ménélas, ce qui déclencha la guerre entre les Grecs et les Troyens. Pendant près de 10 ans, le vieux roi observa la bataille avec anxiété depuis les murailles de Troie. Il assista à la mort de nombre de ses fils : Hector qui fût tué par Achille (qui fût lui même tué par Pâris qui lui décocha une flèche dans le talon, guidée par Apollon).
Lors la guerre s'acheva par le triomphe des Grecs (grâce au fameux cheval de Troie d'Ulysse), Priam réclama en larme le corps de son fils
. Achille l'épargna et lui rendit le corps de son fils pour lui offrir une sépulture descante.
Troie fut pillée par les grecs et le vieux roi fut égorgé par Néoptolème/ Pyrrhus, le fils d'Achille, alors qu'il était en train d'enserrer l'autel de Zeus pour qu'il lui vienne en aide ...

Symbole de bonté et de loyauté, il est le seul troyen en qui les Grecs ont confiance.Retour en haut

 

 

 Scylla 
Nymphe/Monstre - Fille de Phrocys et Hécate

Là encore ... deux légendes existent.

   Scylla de l'Illiade d'Homère :

Scylla était une nymphe de grande beauté avec qui de nombreux hommes tombaient amoureux. Glaucos, le dieu de la mer, ne fit pas exception à la règle et souhaitant conquérir la belle, il demanda l'aide de Circé la magicienne.

Cependant cette dernière était tombée amoureuse de Glaucos. Mais le dieu marin n'avait d'yeux que pour la belle Scylla ... Furieuse d'avoir été éconduite et jalouse de la belle Scylla, la magicienne préféra lui réserver un tout autre sort ...

Glaucos reçu la potion et la versa dans la fontaine où la nymphe avait l'habitude de se baigner : Scylla se transforma alors en un terrifiant monstre marin immortel : avec 12 pieds, 6 longs cous et une ceinture de tête de chiens.
Effrayée de l'apparence qu'elle avait revêtit, elle alla se cacher dans un grotte près du détroit de Messine, entre la Sicile et l'Italie, non loin de l'autre monstre Charybde, guettant les navires pour y dévorer les marins.

Plus tard elle fut transformé en rocher

   Scylla de Virgile :

Pour venger la mort de son fils, le roi de Crète Minos déclara la guerre à Nisos, souverain égyptien de la cité de Mégare, située dans le détroit de Corinthe.

Nisos, roi invincible qui tenait sa force de sa mèche de cheveux pourpre, avait pour fille la très jolie Scylla, qui avait pris pour habitude de monter en haut de la grande tour de la ville pour regarder le siège de la ville et jouer de la musique. Le siège de Mégare dura tellement longtemps qu'elle finit par connaître les tous les guerriers crétois !

Impressionnée par la beauté de Minos, la jeune fille décida d'ouvrir les porte de la ville afin de prouver son amour au roi de Crète : elle coupa la mèche d'or dont dépendait la vie et le trône de son père Nisos, déroba les clés des portes de la cité et alla les offrir à Minos.
Ce dernier pilla la ville et s'unit à Scylla. Mais emplit de remords par cet affreux parricide qu'elle avait commis, il refusa de la ramener avec lui en Crète.

Il parti le lendemain sur son bateau mais la belle rejoint le bateau à la nage et s'accrocha au gouvernail. C'est alors que son père Nisos, revint se venger de sa fille qui l'avait trahi en prenant l'apparence d'un aigle. Il s'abattit sur elle et la lacéra. Scylla lâcha prise et se noya. Son âme pris la forme d'une alouette et s'envola à l'horizon.Retour en haut

 

 

 Sirènes 
Nymphe/Monstre - Fille de Phrocys et Hécate

A l'origine, les Sirènes étaient des créatures mi-femme, mi-oiseaux (le mythe de la créature mi-femme mi-poisson n'étant apparue que vers le moyen âge).

Au nombre de trois, elles se prénommaient :Leucosia ("blanche"), Ligia ("aigüe") et Parthénopé ("voix de jeune fille"). On prétendait que la première jouait de la lyre, alors que la deuxième chantait et la troisième jouait de la flûte. Elles étaient en fait les compagnes humaines de la déesse Perséphone, mais elles laissairent Hadès l'enlever. Elles reçurent leur corps monstrueux en punition et chantèrent les prophéties du royaume des morts.

Elles vivent sur l'île Anthémoessa, près du détroit où sévissent Charybde et Scylla. Leur chant est si mélodieux que le marin qui les entend, s'approche de leur île et s'échoue inévitablement sur les récifs avant de mourrir dévorée par les créatures. Cependant, si un navire réussisait à longer leur île sans succomber à leur chant maléfique, les Sirènes se précipiteraient dans la mer pour s'y noyer.

On les retrouve notamment dans l'Odyssée d'Homère : après avoir quitté l'île de Circé, la magicienne conseilla à Ulysse de boucher les oreilles de ses marins avec des boules de cire et de se faire attacher au mât du bateau (avec comme consigne de resserer les liens s'il les suppliait de le libérer)

La seconde fois est pendant la quête de la toison d'or par Jason et les Argonautes, où Orphée grâce à ses talents de musicien accompli sur recouvrir leur chant de sa propre musique.

Leur destin s'acheva lors d'un concours de chant contre les Muses au cours duquel elles perdirent : les Muses leur arrachèrent les plumes pour s'en confectionner des couronnes.Retour en haut

 

 

 Sisyphe 
Héros - Fils d'Eole et d'Enarété
Roi de Corynthe

Sisyphe est le symbole du supplice éternel mais aussi de la fourberie. Marié à la Méropée, fille d'Atlas, ils eurent 3 enfants : Glaucos (père de Bellophron qui combattit la Chimère), Orytion et Sinon.

On raconte qu'alors Sisyphe érigeait sa ville d'Ephyra (connue par la suite sous le nom de Corynthe) et la peupla d'hommes nés de champignons.

Un jour, il aperçut depuis sa tour de guet Zeus enlevant Egine, nymphe et fille du dieu-fleuve Asopos. Ce dernier, très inquiet partit à la recherche de sa fille et demanda à Sisyphe de l'aider. Le roi de Corynthe accepta mais uniquement si le dieu-fleuve faisait jaillir une source d'eau fraîche éternelle pour sa cité. Asopos accepta et retrouva sa fille.

Un première légende veut que Zeus furieux d'avoir été trahi par Sisyphe, demanda à son frère Hadès de punir le mortel. Le dieu des Enfers envoya alors Thanatos, le génie ailé de la mort qui emportait les âmes des mortels lorsque leur temps sur Terre était écoulé (il coupait alors une mèche des cheveux pour Hadès et emportait le défunt). Le roi le reçu et prétextant de finir de rédiger son testament, il l'enchaîna dans une tour grâce à un petit tour de magie.
Hypnos, le frère de Thanatos et dieu du sommeil, vint à Corynthe pour délivrer son divin frère et subit le même sort. Les hommes se retrouvaient donc dans l'incapacité de mourir et de dormir

Hadès, le dieu du royaume des mort voyait sa population réduire à vue d'œil, demanda à son frère Zeus d'intervenir en personne pour délivrer les deux prisonniers de Sisyphe, si bien que ce dernier du foudroyé et envoyé au Tartare.

La seconde légende veut que Thanatos fût enchaîné par Sysiphe puis libéré par Arès. Mais comme Sysiphe devait mourrir, avant de quitter Corynthe, il demanda à sa femme de ne pas l'ensevelir et de ne pas lui offrir de sépulture. Ainsi arrivant vers le royaume d'Hadès, le roi fourbe alla voir Perséphone et lui dit "Etant donné que je n'ai pas de sépulture, je ne peux rester au royaume des morts". Il promit à la femme d'Hadès, de revenir sur Terre afin d'y remédier puis il retournerai aux Enfers. Perséphone se lança duper etsisyphe pu vivre encore de longues années sans être inquiété de la mort. Finallement, il fût ramené aux enfers par Hermès.

Mais les deux légendes finirent de la mêm façon : Sisyphe fut puni par les dieux à accomplir une tâche sans fin dans le désert du Tartare (sorte de quartier de haute sécurité réservé aux criminels) : pousser une énorme pierre en haut d'une colline, pierre qui finissait toujours par revenir en bas de la colline avant même d'atteindre le sommet.
Méropée, honteuse d'avoir son mari dans le Tartare, disparut et jamais personne ne la revit.Retour en haut

 

 

 Sphinx 
Monstre - Fille d'Echidna et de Typhon

Alors attention ... il existe 2 sphinx dans la mythologie : un égyptien et un grec

   Le Sphinx égyptien (2500 ans av. JC) :

Créature mâle à corps de lion et tête humaine, il gardait l'entrée des temples égyptiens (Sphinx = Abu al-Hol en arabe, signifie le "père de la terreur").
La plus célèbre représentation est le Sphinx de Gizeh, devant la pyramide de Képhren ou encore le long des allées menant au temple de Louxor (petite variante avec des Sphinx à tête de bélier).

   Le Sphinx grec de Thèbes :

L'un des monstre les plus connu de la mythologie on la représente avec corps de lion ailé (comme sa sœur Chimère), un visage féminin et une queue de dragon.
Appelée aussi "l'étrangleuse", elle fut envoyée à Thèbes par Héra pour venger l'enlèvement de Chrysippos par le roi Laïos (le père d'Œdipe) ou selon d'autres légendes, envoyée par Apollon et Dionysos pour punir les habitants de la cité qui négligeaient leurs rites.
Elle surprenait les jeunes Thébains qui s'aventuraient seuls en dehors de la ville. Perchée sur son rocher, son énigme la plus célèbre était :

"Quel est l'être qui marche tantôt à deux,
tantôt à trois et tantôt à quatre
et qui contrairement à la loi générale,
est le plus faible quand il a le plus de pattes ?"

Réponse cachée ci-dessous :-)

Il existait une autre énigme :

"Ce sont deux sœurs
dont l'une engendre l'autre,
et dont la seconde, à son tour est engendrée
par la première ?".

Réponse cachée ci-dessous :-)

L'un des fils du roi Créon, roi de Thèbes, fut dévoré par le Sphinx. Désespéré il offrit son royaume et sa femme Jocaste à quiconque débarrasserait Thèbes du monstre.
Œdipe répondu juste et le Sphinx, en entendant la réponse se précipita du haut des rochers et mourut (c'est ainsi que la destinée d'Œdipe s'accomplit)Retour en haut

 

 

 Télémaque 
Fils d'Ulysse et de Pénélope

Lorsque son père parti de Troie, le jeune Télémaque resta seul avec sa mère Pénélope au royaume d'Ithaque.
Plus tard, conseillé par Mentor et Athéna, il parti à la recherche de son père. A Pylos, il rencontra Nestor qui ne pu l'aider. Continua son chemin jusqu'à Sparte, où il rencontra Ménélas, mais lui aussi ne pu l'aider.

Il se résigna à regagner Ithaque. Là il retrouva son père, déguisé en mendiant et hébergé par son fidèle porcher Eumée. Le père et le fils planifièrent le massacre des prétendants qui souillaient le palais d'Ulysse.

Les traditions accordent à Télémaque différentes épouses : Cassiphoné, fille de Circé et d'Ulysse ; Circée elle-même ou Nausicaa, fille d'AlcinoosRetour en haut

 

 

 Thémis 
Titanide - Fille d'Ouranos et de Gaïa

Respectée des autres dieux, elle siégeait aux cotés de son divin mari Zeus, sur le mont Olympe.
Elle personnifiait l'ordre établi et les lois qui régissent la justice, assistait aux délibérations des dieux et des hommes et préservait l'équité des décisions qui y étaient prises (on la représente d'ailleurs toujours avec une balance et une épée).

Elle fut donc la femme de Zeus et lui donna :
    *
les fameuses 3 Moires (Parques ou déesses du destin, Clotho [la naissance], Lachésis [la vie] et Atropos [la mort])
    *
ainsi que les 3 Saisons : Thallo [le printemps], Carpo [l'été] et Auxo [l'hiver]) ... qui deviendront les 12 Heures de la journée par la suite.

Mais son véritable mari fut le titan Japet de qui elle eut Prométhée à qui elle transmit sa grande sagesse. Cette qualité rendra bien des services :
    - elle fera libérer son fils Prométhée du châtiment de Zeus
    - elle avertit aussi Atlas qu'un jour, un des fils de Zeus viendrait voler les pommes d'or du jardin des Hespérides : c'est ainsi que le géant refusera d'aider Persée lorsque celui-ci lui demandera de l'aide. Mais ne se méfiera pas d'Héraclès :)

Grâce à son pouvoir divinatoire, elle succéda à Gaïa et assurera l'Oracle de Delphes. Tantôt confiant à Deucalion et Pyrrha le moyen de repeupler la Terre après le déluge, tantôt enseignant son art à ApollonRetour en haut

 

 

 Thésée 
Héros - Fils d'Egée et d'Aethra

Thésée est le symétrique de l'Attique par rapport à Héraclès, héros du Péloponèse. D'origine humaine, d'autres légendes prétendent que le soir où Egée et d'Aethra conçurent le petit Thésée, sa maman eut une relation avec le dieu Poséidon, lui donnant ainsi le statut de demi-dieu.

   Le labyrinthe du Minotaure :

Minos, roi de Crête, était en guerre contre Egée, roi d'Athènes. Et afin de lever la peste qui ravageait la capitale grecque, Egée devait offrir à Minos chaque année, 7 jeunes gens et 7 jeunes filles tirés au sort pour les offrir en sacrifice au Minotaure, le monstre mi-homme, mi-taureau, enfermé dans le Labyrinthe de Dédale.
Thésée se plaça parmi les futures victimes.
Désespéré à la nouvelle du départ de son fils, Egée demanda à ce dernier de changer les voiles noires de son navire et d'en mettre des blanches s'il revenait sain et sauf.

Ariane étant tombée amoureuse du beau Thésée demanda à Dédale, l'architecte du Labyrinthe comment trouver le chemin du retour (selon certains, le Minotaure dévorait les victimes qu'on lui livrait, d'autres disent que les malheureux erraient dans l'enchevêtrement des couloirs jusqu'à mourir de faim). Celui-ci lui répondit qu'il suffisait d'accrocher un fil à l'entrée du labyrinthe et le le suivre pour ressortir. Muni de sa pelote de fil, Thésée entra dans le labyrinthe muni de son fil et de son épée, retrouva le Minotaure et le tua. Une fois sortit, il saborda les bateaux de Minos pour empêcher que l'on en le poursuivit et mit les voiles en direction d'Athènes.

En chemin ils firent escale sur l'île de Naxos mais là ... Thésée, étant tombé amoureux d'une autre jeune fille, abandonna la belle Ariane sur le rivage. L'euphorie gagnaient les jeunes athéniens si bien qu'ils en oublièrent les consignent d'Egée et gardèrent les voiles noires sur leur navire. Malheureusement, Egée, apercevant les voiles noir, crut que son fils avait péri dans le labyrinthe et se jetta du haut de la falaise.

[ Cependant la légende de Thésée rejoint la réalite : Philocoros, historien grec du IVème siècle av. J.-C. nous précise qu'en fait Thésée participa aux jeux donnés en son honneur lors de son arrivée en Crète. Il battit le champion local de lutte : un dénomé Tauros (qui était l'amant de Pasiphaé, femme de Minos). Le roi de crète admirant la vaillance du héros et non content de voir son rival humilié, libéra Thésée et ses compagnons. ]

 

   Le fauteuil de l'Oubli :

A la suite de la mort de leur compagnes respectives, Thésée et son ami Pirithoos se mirent en quête de trouver des compagnes dignes de leurs statut : ils choisirent chacun une fille de Zeus. Le marché était simple, les 2 compagnons devaient s'entraider mutuellement pour obtenir leurs compagnes respectives. Thésée avait choisi Hélène âgée alors de 12 ans, Pirithoos l'aida à enlever la jeune fille. En retour, Thésée devait aider son ami à conquérir sa compagne. Ce dernier avait choisis la femme d'Hadès en personne, à savoir Perséphone, la fille de Zeus et Déméter.

Lié par son serment avec son ami, Thésée accompagna son ami en direction des Enfers. Après avoir passé Charon et Cerbère, ils arrivèrent chez Hadès. Ce dernier leur offrit l'hospitalité, mais Thésée, d'un naturel très méfiant, refusa la nourriture et le vin que leur offrit Hadès. Cependant, ils ne se doutèrent pas que les fauteuils où ils étaient assis étaient également piégés : il s'agissait des fauteuils de l'oubli. Et en un instant ils oublièrent le but de leur visite et toute envie de repartir.

Ce n'est que quelques années plus tard, lors qu'Héraclès effectuait son 11ème travail (capturer Cerbère), il libéra son compagnon d'arme. Hadès consentit à laisser partir Thésée (ce dernier l'ayant acceuilli aprsè qu'Héraclès eut tué ses enfants) mais garda son ami.Retour en haut

 

 

 Ulysse 
Dieu - Fils d'e Laërté et d'Anticlée

 

Euryclée, la vieille nourrice d'Ulysse reconnut le héros à son retour de Troie. Suite à un bain de pieds qu'elle lui donna, elle Ulysse dut la faire taire en la menaçant afin de ne pas éveiller les soupçons de Pénélope.
Après le massacre des prétendants elle dénonça les servantes qui s'étaient offertes aux prétendants, et celles-ci furent mises à mort ... les nounou, c'est plus ce que c'était !! :-)

Les Lotophages sont un peuple mythique chez lequel Ulysse aborda après avoir contourné le cap Malée, à son retour de Troie.
Quelques-uns des marins goûtèrent au fruit du lotus, qui faisait perdre la mémoire, et bientôt, leur seul désir fut de rester là. Ulysse dut les ramener de force vers les navires.

Mentor est un vieil habitant d'Ithaque. Ulysse le chargea d'élever Télémaque et de veiller sur sa maison en son absence. Il accompagna et soutint constamment Télémaque dans ses déplacement à la recherche de son père.Retour en haut

 

 

 Zéphyr 
Dieu - Fils d'Astreos et d'Eos (les Astres et l'Aurore)
Frère de Borée
, Euros et Notos

Dieu du vent de l'Ouest. Il tomba amoureux du beau Hyacinthos, un jeune homme d'Amyclées, ville proche de Sparte. Mais Apollon courtisait aussi Hyacinthos et gagna ses faveurs. Zéphyr se vengea en faisant dévier un disque lancé par Apollon ; le disque alla frapper le jeune homme à la tête, ce qui causa sa mort.

L'on décrit d'ordinaire le vent d'Ouest comme le plus doux et le mieux accueilli des vents car son arrivée annonçait la fonte des neiges. Iris, la déesse de l'arc-en-ciel, passe parfois pour son épouse.

On le présente sous les traits d'un jeune homme ailé à demi nu, au front couvert de violettes et portant dans ta toge une corbeille de fleurs printanièresRetour en haut

 

 

 Zeus 
Dieu - Fils de Cronos et Rhéa

Cronos ayant appris qur l'un de ses enfants chercherait à le détroner, il décida d'avaler tous les enfants que sa femme Rhéa mettrait au monde. Tous furent avalé sauf le petit dernier, Zeus, que sa mère aidée de Gaïa substitua avec une pierre entourée d'un lange.
Caché en Crète où les nymphes se chargèrent de son éducation; le petit Zeus fût nourrit du lait de la chèvre Amalthée et le Curètes couvrèrent ses cris en frappant leur boucliers de leurs lances, afin que son père ne puisse l'entendre.

Arrivé à l'âge adulte, il décida d'aller détrôner son père. Après avoir courtisé la titanide Métis, il lui demanda de verser un vomitif dans son repas afin de libérer ses frères et sœurs. Cronos restitua les 5 enfants ainsi que la pierre qui atterit à Delphes symbolisant le centre de la Terre.
Aidé des ses frères (Hadès et Poséidon) et des Cyclopes (qui leur offrirent armes et armures), ils renversèrent Cronos et les Titans avant de les enfermer dans le Tartare.

Après leur victoire les 3 frères se partagèrent l'univers en tirant au sort les trois royaumes :
    - Zeus devint le maître du ciel et maître suprême des dieux pour avoir délivrer ses frères et sœurs,
    - Poséidon devint maître des mers et des océans,
    - Hadès devint maître du monde souterrain et des morts.

La vie de Zeus fût rythmée par ses nombreuses femmes et maîtresses aussi bien divines que mortelle, même si Héra passe pour être son épouse légitime :
    - sa première épouse fût l'océanide Métis ("la prudence"). Prévenu par L'Oracle qu'il subirait le même sort que son père, il s'empressa d'avaler sa femme enceinte pour en acquérir la sagesse et éviter la réalisation de l'oracle. Mais l'enfant se développa dans les entraille de son père et fut libérée le jour où Hephaïstos assenna un coup de hache sur le crâne de Zeus : Athéna en sortit armée et équipée d'une armure étincellante.
    - Zeus épousa par la suite la belle Titanide Thémis qui lui donna les Heures et les Moires,
    - puis de fût le tour d'Eurynomé de s'unior au mâitre de l'Olympe pour donner naissance aux 3 G
râces : Aglaé, Thalie et Euphrosyne.(incarnation de la beauté, elles dansaient au son de la lyre d'Apollon)
    - sa sœur Déméter s'unit à lui et lui donna Perséphone, qui deviendra la compagne d'Hadès
    - la Titanide Mnémosyne ("la mémoire") engendrera les 9 Muses
: Clio (muse de l'histoire), Uranie (muse de astronomie), Melpomène (muse de la tragédie), Thalie (muse de la comédie), Terpsichore (muse de la danse), Calliope (muses de la poésie épique), Erato (muse de la poésie amoureuse), Euterpe (muse de la poésie lyrique et musique), Polymnie (muse des chants religieux et réthorique)
    - Léto fera naître les faux jumeaux Apollon et Artémis,
    - la déesse Maia sera la mère d'Hermès
    - et enfin sa sœur Héra qui lui donnera notemment Arès et Héphaïstos
    - parmis les épouse mortelle, citons Alcème qui aura Héraclès, et Danaé qui donnera naissance à Persée.

sdsd

Retour en haut

Tous copyrights © 1981 DIC-TMS-FR3 / Saban. Le contenu de ce site est régit par le code de la propriété intellectuelle