Ze site cliquez sur le logo
pour revenir au sommaire
des coulisses de la série

 

 

2- Yumi n° 3
Jean CHALOPIN - [
1 2 3 4 ]

Créateur et producteur de "Ulysse 31", Jean Chalopin nous a reçu à l'occasion de la sortie au cinéma de l'inspecteur Gadget

 

Yumi : Comment avez-vous abordé l'animation ?

Jean Chalopin : J'ai commencé à faire de l'animation en faisant du film publicitaire. un jour, un client nous a demandé de faire un dessin animé. j'avais 18 ans et je ne refusais pas le travail. j'ai donc contacté Bernard DEYRIES (NDLR : futur réalisateur d'Ulysse 31) pour le réaliser.

Yu : Comment est né "Inspecteur Gadget" ?

JC : Après Ulysse 31 et les cités d'or, nous étions arrivés au maximum de nos possibilités en France. Nous voulions faire un produit international. Inspecteur Gadget est un mélange des éléments culturels divers et on a ajouté le concept de départ : les gadgets.

Yu : L'idée d'un film live de Gadget est ancienne ...

JC : Dès 85 nous voulions faire un film avec des vrais acteurs. Deux scénarios furent écrits. Ce long métrage devait être le pilote, celui qui explique les origines de Gadgets. Mais la technologie de l'époque ne permettait pas d'exploiter l'histoire. Il y a 5 ans, Andy HEYWARD de la DIC (société appartenant maintenant à la firme Disney) me contacta pour réaliser enfin ce projet de chaînon manquant de l'intrigue. Ce film est un bon divertissement familial. D'ailleurs, on prépare le projet d'une suite en animé.

Yu : D'autres films live en préparation ?

JC : Non. J'aurais aimé produire Jayce dont Bernard DEYRIES a entièrement créé l'univers ou Mask qui, malgré un concept simple, aurait parfaitement fonctionné.

Yu : On parle d'une suite des "Cités d'or" ...

JC : Mon ami japonais Mitsuru KANELO et moi-même avons en effet travaillé sur une suite. A bord du Condor, les 3 héros continueront leur voyage au 16ème siècle en passant par Hawaï, l'Alaska et le Japon où ils trouveront une deuxième ville. Le Japon du 16ème siècle est une période peu connue durant laquelle l'or était abondant. Il faut donc se documenter par la lecture, les CD-roms et le Net pour l'exactitude. Rassurez-vous, cette série se fera avec le Japon.

Yu : Qui composera la musique ?

JC : Haïm SABAN, un ami de longue date, a accepté qu'on réutilise les anciennes musiques. il devrait d'ailleurs en écrire de nouvelles.

Ze site

Yu : Pour votre travail, vous avez été partagé entre le Japon et les Etats-Unis. Quelle période préférez-vous ?

JC : J'ai adoré ma période japonaise, c'était tout nouveau, un véritable challenge. j'ai dû apprendre la langue pour mieux m'imprégner de la culture nipponne que j'adore. µLa gentillesse, la délicatesse et le respect d'autrui y sont très présents. Aux Etats-unis, c'était l'opposé. Étant Français, j'ai facilement appréhendé les 2 cultures.

Yu : Un mot sur "Lupin le 8ème "

JC : Ah ... c'était mon chouchou ... A l'époque, Lupin le 3ème (Edgar en VF) venait d'être produit par TMS et mon ami Monkey Punch, son créateur, accepta une éventuelle suite située dans un Tokyo futuriste. Mais en France, les héritiers de l'auteur d'Arsène Lupin s'y opposèrent. Une absurdité car tout le monde y a perdu ! Seul un épisode fut produit.

Yu : Votre dessin animé fétiche ?

JC : Difficile. Pour des raisons personnelles j'ai un coup de cœur pour les jumeaux du bout du monde qui proposait également un long voyage à travers le monde, comme les Cités d'or. AB productions avec qui je travaillais m'avait laissé carte blanche ... un bon souvenir !

Propos recueillis par Pierre Faviez
Interview tirée du magazine Yumi n°3

Retour en haut

Tous copyrights © 1981 DIC-TMS-FR3 / Saban. Le contenu de ce site est régit par le code de la propriété intellectuelle