Ze site cliquez sur le logo
pour revenir au sommaire
des coulisses de la série

 

 

1- Biographie
Jean CHALOPIN - [ 1 2 3 4 ]

La légende voudrait qu'il ait servi de modèle pour Ulysse 31 ...
Ça reste à vérifier !

 

Sa vie

En 1950 à Tours naissait Jean CHALOPIN. Trente-deux ans plus tard, il produisait Les Mystérieuses Cités d'Or. Parti très tôt à la conquête d'un domaine de l'audiovisuel encore peu développé en France (à savoir : le dessin animé), sa société DIC l'a emmené jusqu'au Japon puis aux États-Unis, d'où il a produit de nombreuses séries à succès.

On retrouve ce nom au générique de bien des dessins animés des années 80 (et des années 90 aussi, mais maintenant on coupe les génériques !) ; en effet, ce bourreau de travail a commencé son labeur à l'âge de 14 ans et a créé DIC à 21. Dès le début de sa société, ce scénariste et réalisateur s'illustre comme le maître absolu du dessin animé en France : si jusqu'en 1980 DIC Audiovisuel ne produisait que des émissions d'intérêt public (sécurité routière, économie d'énergie, etc...) ou de petits dessin animés (Boff, diffusé sur FR3), en 1981, en association avec Nina WOLMARK (celle qui sera plus tard la créatrice des Mondes Engloutis) et Bernard DEYRIES, il produit et réalise Ulysse 31, le premier long dessin animé franco-japonais.

Le studio fondé par Chalopin et DeyrièsAyant d'abord approché Toei Animation pour la création d'Ulysse, le travail sera finalement confié à Tokyo Movies Shinsha (TMS) : Shingo ARAKI lui-même (Lady Oscar, entre autres bijoux de l'animation) créera certains personnages dont Télémaque et Noumaïos. (Note intéressante : seuls les douze premiers épisodes, c'est-à-dire ceux sur lesquels Shingo ARAKI a travaillé, ont été diffusés au Japon)
De ce premier travail au pays du soleil levant, il conservera quelques collaborateurs talentueux tels que DEZAKI et SUGINO, qui s'étaient déjà illustrés sur des séries comme Rémi ou L'Île au Trésor, et qui travailleront plus tard sur Blondine au Pays de l'Arc-en-Ciel (Rainbow Brite), ainsi que Michi HIMENO, une dessinatrice ayant longtemps travaillé aux côtés de Shingo ARAKI qui, elle, participera à la création des Entrechats.

Devant le grand succès remporté par Ulysse 31, Jean CHALOPIN établit avec Andy HEYWARD, DIC Enterprises à Los Angeles en 1982 où il se charge d'utiliser des capitaux américains pour faire fabriquer au Japon des séries qui deviendront des succès mondiaux avec, dans le désordre : Les Entrechats, Les Minipouss, Les Bisounours, Jayce et les Conquérants de la Lumière sans oublier Inspecteur Gadget, son plus grand succès puisqu'il est rediffusé aux USA depuis sa création.

Pourtant, en 1987, les financiers commencent à bouder le dessin animé ; pour se diversifier, Jean CHALOPIN crée JetLag, une société qui produira des films live. Il n'abandonne pas pour autant le DA puisque DIC produira encore Denis la Malice et Les Popples. Finalement, en 1988, la tension monte et les investisseurs américains ne supportent plus de voir un français à la tête de DIC, devenue numéro 1 mondial du dessin animé télévisé. Apparemment à cause de diverses pressions - et peut être suite au rachat par des compagnies américaines des parts de Radio Télévision Luxembourg dans DIC - CHALOPIN préfère se retirer et ouvrir en Europe le groupe C&D (Créativité et Développement) qui ne crée à ses débuts qu'un seul dessin animé : Les Diplodos. L'activité de sa nouvelle société sera surtout centrée sur des live comme La Lucarne d'Amilcar, Le Saint, etc. C&D prendra son véritable essor en 1991 avec la sortie de plusieurs séries achetées ou coproduites par AB Productions: Sophie et Virginie, Michel Vaillant, Cupido et Les Jumeaux du bout du monde.
De l'autre côté de l'Atlantique, DIC est désormais entre les griffes acérées de Mickey ! (Disney a racheté ABC qui elle-même détenait CAP Cities, actionnaire principal de DIC... compliqué, non ?!)

Ze siteAprès avoir partagé sa vie jusqu'en 1995 entre la France et les Bahamas, Jean CHALOPIN accompagné de sa femme chinoise et ex-mannequin de son état (!) est revenu dans notre doux pays, où il a ouvert une société de développement (probablement de programmes audiovisuels) nommée "Jean Chalopin Consultant".
En tout état de cause, c'est la polyvalence qui caractérise cet entrepreneur puisqu'il s'est aussi investi avant tout le monde en France dans le concept de parcs d'attraction et que - dans un domaine complètement différent - il possède toujours une société de négoce de projecteurs de théâtre (JC Lampes).
A part ça... il a roule en Demler et il a un château dans l'Essonne, mais c'est quand même la moindre des choses quand on a entrepris et produit tout ça...

Un énorme merci à Thomas Duvernoy et Simon Chopin pour les compléments d'informations

Son œuvre

Production DIC Production C&D Séries live
  • Ulysse 31
  • Les Mystérieuses Cités d'Or
  • Inspecteur Gadget
  • Pole Position
  • Les Minipouss
  • Les Entrechats
  • Les Bisounours
  • Jayce et les Conquérants de la Lumière
  • Blondine au Pays de l'Arc-en-Ciel
  • Denis la Malice
  • Les Popples
  • Les Diplodos
  • Sophie et Virginie
  • Sophie et Virginie II: Voyage en Afrique
  • Les Jumeaux du Bout du Monde
  • Les Rock'Amis
  • Les Aventures de Carlos (en collaboration avec Saban)
  • Michel Vaillant
  • Cupido
  • Conan l'Aventurier
  • Bambou et Compagnie
  • Les Botes (avec Christophe Izard)
  • La Lucarne d'Amilcar

Cette biographie et les photos sont tirées du site top-méga-giga-trop-fort
de Gwenaël LONGO des Mystérieuses Cités d'Or

Retour en haut

Tous copyrights © 1981 DIC-TMS-FR3 / Saban. Le contenu de ce site est régit par le code de la propriété intellectuelle