Article

 

 

---
Télépoche - n°906 / Juin 1983
Ulysse revient ...

Je vous retranscris ici l'article paru dans un Télé Poche de l'époque, du 22 juin 1983 exactement, où l'on annonçait en grande pompe, le retour d'Ulysse 31 !!

---

Part I
 
Part II

Vous pouvez cliquer sur les 2 photos pour voir les scans des articles (200 - 300 Ko)

 

En septembre 1981 Ulysse 31 en était déjà à sa première rediffusion à Télé-Luxembourg. un mois plus tard, il faisait une entrée fracassante sur FR3.Chaque épisode diffusé par fraction de 5 minutes le samedi, puis du lundi au vendredi à 19h55, revient en entier chaque samedi à 18h30.

Heureux qui comme Ulysse à fait un beau voyage ...

à travers siècles et mémoires, pour ensuite explorer le futur et les espaces interplanétaires. Homère auteur de science fiction ? Il fallait y penser. justement Nina WOLMARK et Jean CHALOPIN y ont pensé. ils ont même fait plus et mieux, réussissant à gagner à leur projet, Bernard DEYRIES, le réalisateur, Philippe ADAMOV, spécialiste de la recherche graphique et toute l'équipe de la société DIC (Diffusion Information et Communication) qui avait déjà réussi quelques dessins animés de plus modeste ambition il est vrai, comme Petrus Petro Pétrole.

Cette fois, il fallait réaliser une série de 26 épisodes de 26 minutes. non pas seulement écrire, dialoguer, créer les personnages mais produire ce qui suppose une infrastructure et un personnel nombreux. Pour cela, il n'y a dans le monde que 2 pays : les États-Unis et le Japon. Voilà comment après une odyssée commerciale hérissées d'obstacles, DIC s'est associée à la firme TMS créant avec Ulysse 31, la première coproduction franco-japonaise de dessin animé.

Le succès fut immédiat. Massif, profond, multiple, gagnant aussi bien les enfants auxquels il est destiné en premier lieu que les grandes personnes, conquises par l'intelligence de la transposition.

Bonne nouvelle : Ulysse est de retour sur FR3, avec le même rythme de programmation, à partir du lundi 27 juin. Ce sera une rediffusion mais tellement attendue. revenons donc à Ulysse et à ses jeunes compagnons. Nous sommes en l'an 2031, comme l'indique le titre. sur un vaisseau spatial nommé Odysseus, Ulysse un homme pacifique, mais courageux et audacieux, quitte la base de Troie. Peu de temps après, son fils Télémaque est enlevé par les adorateurs du Cyclope. Ulysse va déclencher la colère des dieux de l'Olympe en détruisant le méchant Cyclope pour délivrer Télémaque et 2 enfants : Thémis et Noumaïos, originaire de Zotra, une autre planète. Et n'oublions surtout pas Nono, le robot jouet de Télémaque qui tient un rôle important. Les dieux, furieux, vont accumuler les pièges et les embûches tout au long du voyage de retour.

Nous n'avons pas pu interroger Ulysse ni ses compagnons sur leurs impressions car - les lecteurs le comprendront - leur aventures sont encore loin d'être terminées. Mais, sans en souffler le moindre mot à Zeus, nous avons pu nous entretenir avec quelques uns de leurs heureux créateurs, Nina WOLMARK, Max SALDINGER, directeur de production et Marina PETROSSIAN, chargée de l'information.

Marina reçoit toujours un courrier volumineux de la part des enfants qui veulent tout savoir de ces voyageurs de l'espace tous infiniment sympathiques. Mais on dirait que c'est Nono, le robot qui chipe la vedette à Ulysse et Télémaque sans doute trop parfaits. Ce sont des grandes personnes.

- "Nono" dit Nina, "est sans doute plus proche des enfants, il est espiègle, facétieux, il fait des bêtises."

Fan Club Ulysse 31 : L'adhésion au fan-club d'Ulysse, qui comprend déjà 11 000 membres, est gratuite. pour recevoir votre carte d'adhérent, il suffit de joindre une enveloppe timbrée à votre nom dans la lettre que vous adressez à :

Fan club Ulysse 31 DIC
20 bis rue St Croix de la bretonnerie
75004 Paris

Max raconte qu'un enfant a écrit pour qu'on veuille bien convaincre son papy de l'existence réelle de Nono. il a reçu une réponse signée de Bernard Deyriès, l'assurant qui son grand père était un farceur vu qu'il ne pouvait décemment pas mettre en doute une telle évidence. Et pour preuve, Il a reçu un clou offert par Nono !

Un tel engouement ne pouvait que déboucher sur un fan-club ce qui est chose faite, comme le savent déjà les fans de "vieille" souche. Autre critère de succès : ce que l'on appelle le "merchandising", processus d'exploitation commercial né en Amérique qui se traduit en français par "droits dérivés"
Marina explique : "il y a 3 sortes de droits qui ont été accordés à différentes entreprises. sur les jouets, sur les textiles et sur l'édition qui elle même se subdivise en livres, bandes dessinées, disques, vidéocassettes. exemple de succès : les disques 33 et 45 tours se sont déjà vendus à plus d'un millions d'exemplaires. Le reste va du jouet au tee-shirt, de la taie d'oreiller au poster, de l'album à colorier aux bretelles en passant par le verre à moutarde. Ulysse est dans le vent. En se mettant sur son 31 il est devenu la nouvelle idole des jeunes."

Pochette du TélépocheRetombée inattendue et intéressante : il y a parait il un boom sur Homère. L'Iliade et l'Odyssée se vendent comme des thrillers. Un professeur de lettre d'Angers, M. Henri Genestat a préparé avec ses élèves une thèse sur Ulysse 31.

Un tel succès appelle une suite. y en aurait-il une ? Pour le moment, le point d'interrogation reste posé. Les créateurs se sont tournés vers d'autres personnages et d'autres aventures que nous verrons bientôt. Le 28 septembre commencera sur Antenne 2 une série de 39 épisodes sur les citées englouties intitulée "Les mystérieuses cités 'or" et , le 17 octobre, sur FR3 nous assisterons aux extraordinaires enquêtes de "L'inspecteur Gadget" (64 épisodes).

Ne serait ce pas une manœuvre de l'artificieux Ulysse pour apaiser les Dieux ?

Propos recueillis par Jean Daniel ROOB
extrait des pages 12 à 15 du Télé Poche n° 906 du 22 juin 1983

Retour en haut

Tous copyrights © 1981 DIC-TMS-FR3 / Saban. Le contenu de ce site est régit par le code de la propriété intellectuelle